Au cœur du Foot Business de LaLiga.

Breaking

Post Top Ad

31 déc. 2023

Répartition des droits TV de LaLiga 2022/2023 : Le Real et le Barça en tête

Les clubs de LaLiga se sont partagés un total net de 1,525 milliard d'euros provenant de la vente des droits TV en 2022/2023.

Le patronat du football professionnel espagnol a rendu public les montants alloués en recettes audiovisuelles à chaque équipe au cours de la saison 2022/2023. Le Real et le Barça domine le classement avec plus de 160 millions d'euros chacun.


Après déduction des obligations de solidarité et des coûts liés à la production audiovisuelle, LaLiga a redistribué 1,525 milliard d'euros aux 42 équipes qui composaient la ligue de football professionnel au cours de la saison 2022/2023. Un montant net inférieur aux 1,585 milliard de la saison précédente. La répartition définie par la Loi 5/2015 du 30 avril alloue à la première division 90% du montant net total soit 1,372 milliard d'euros, tandis que les équipes de la Segunda se sont partagées 152,5 millions d'euros.


En outre, comme ce fut le cas la saison précédente, le fonds CVC qui a investi près de 2 milliards d'euros dans le football espagnol, récupère une part qui est ponctionné dans le revenu net des clubs signataires du Plan Impulso. De ce fait, 38 clubs ont laissé chacun 1,17% de leurs recettes au fonds d'investissement, tandis que les quatre réfractaires, le Barça, le Real Madrid, l'Athletic Club et l'UD Ibiza, ont perçu l'intégralité de leurs droits.


1,374 milliard pour les clubs de Primera


La non signature de LaLiga Impulso par le Real Madrid et le FC Barcelona, les deux mastodontes du football espagnol, contrebalance fortement la part que gagne CVC en première division. Les deux géants, ainsi que l'Athlétic Club, récupèrent l'intégralité de leurs droits en plus d'une indemnisation car les critères de répartition des droits audiovisuels sont définies dans une règlementation précise.


De ce fait, le club madrilène est celui qui a perçu le plus de recettes avec 161,2 millions d'euros, talonné de près par son rival catalan qui a empoché 160,5 millions d'euros. Derrière arrive logiquement l'Atéltico de Madrid avec 119 millions d'euros après avoir laissé 1,4 millions à CVC.


En fin de tableau, on retrouve les trois promues de la saison, Elche avec 44,8 millions d'euros, l'UD Alméria avec 44,6 millions et le RCD Mallorca avec 44,5 millions d'euros.



En Segunda, l'UD Ibiza seul contre tous


En deuxième division, la plus grosse part du gâteau revient au Granada CF qui, en plus de ces 9,6 millions d'euros de recettes télévisuelles, a également bénéficié d'un parachute de 14,2 millions d'euros pour l'aide à la descente. Derrière le club nazari surgissent les deux autres équipes qui l'ont accompagné en D2 cette saison là, à savoir le Levante UD et le Deportivo Alavés, avec chacun 9,1 millions d'euros. Tout comme le club andalou, les granotas (19 millions) et les basques (19,3 millions) ont également bénéficié du parachute de la descente.



On notera également qu'en Segunda tous les clubs ont laissé à CVC son pourcentage de 1,17% sauf l'UD Ibiza qui a refusé l'accord quand il a accédé au football professionnel. Ainsi, contrairement à la première division où après le passage de CVC, le montant net global perçu par les clubs a augmenté de 1,5 million d'euros, les clubs de Segunda, eux, ont laissé 1,5 million à CVC d'où un total net de 151 millions perçus.



Crédit image de couverture : LaLiga

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Post Top Ad

Your Ad Spot

Les autres sites du groupe