Au cœur du Foot Business de LaLiga.

Breaking

Post Top Ad

19 déc. 2023

Le RC Celta perd 13,3 millions d'euros en 2022/2023 malgré la stabilité du chiffre d'affaires

Le club galicien qui a tenu son assemblée générale le 12 décembre 2023 a approuvé les comptes 2022/2023 soldés par un déficit de 13 millions d'euros.

Le club a clôturé la saison dernière dans le rouge après avoir terminé l'exercice 2021/2022 avec un bénéfice de 0,19 million d'euros. L'augmentation des salaires et des coûts d'acquisition des joueurs sont les principales raisons de ce déficit.


Le RC Celta passe dans le rouge. Le club galicien a clôturé la saison 2022/2023 en inversant le bénéfice de l'exercice précédent, passant d'un résultat positif de 132 mille euros en 2021/2022 à un déficit de 13,3 millions d'euros la saison dernière. Malgré la stabilité du chiffre d'affaires autour de 70 millions d'euros, l'augmentation des salaires et des coûts d'acquisition de joueurs ont engendré ces chiffres rouges.


Le club de LaLiga a augmenté sa masse salariale de 6,9% jusqu'à 55,9 millions d'euros, une augmentation qui n'est pas due aux salaires des joueurs de l'équipe première, puisque ceux-ci sont passé de 46,3 millions d'euros en 2021/2022 à 45,7 millions d'euros en 2022/2023. En revanche, la rémunération du personnel non sportif a atteint 8,5 millions d'euros, soit près de deux fois que la facture de l'année précédente.


Au niveau du renforcement de l'effectif, le RC Celta a alloué triplé ses efforts en allouant 10,6 millions d'euros avec les signature du Norvégien Jorgen Strand Larsen, du Suédois Williot Swedberg ou du Portugais Gonçalo Paciência, entre autres, lors du mercato estival. Cela a fait grimper les frais imputés aux autres charges d'exploitation à 31,1 millions d'euros, soit 64,6% de plus que lors de la saison précédente.


Pendant ce temps, le chiffre d'affaires n'a pas évolué stagnant à 70 millions d'euros. En 2022/2023, le club galicien a facturé 1,7 million d'euros grâce à sa participation aux compétitions nationales, dont, 1,3 million fourni par LaLiga. La vente d'abonnement a généré un chiffre de 4,2 millions d'euros, soit 31% de plus que la saison précédente.


Avec 51,2 millions d'euros, l'entité a constaté une baisse de 2,5 millions d'euros de ses revenus audiovisuels tandis que l'activité commerciale, à travers les accords avec Estrella Galicia, Abanca, Adidas ou Sorare, entre autres sponsors, a atteint 10,5 millions d'euros.


En dehors de l'activité ordinaire, le club a presque triplé ses autres produits d'exploitation, qui sont passés de 1,6 million d'euros en 2021/2022 à 3 millions d'euros en 2022/2023. Dans ce compte, sont enregistrés, entre autres, les revenus provenant des prêts de joueurs aux autres compétitions européennes, qui s'élèvent à 29 272 euros, en plus des revenus provenant des joueurs mis en dispositions aux sélections nationales ayant disputé le Mondial 2022 au Qatar, d'un montant 540 885 euros.


En outre, la tournée au Mexique et aux Etats-Unis a rapporté 206 709 euros et la promotion de concerts au Abanca Balaidos a rapporté 200 mille euros, ce qui n'avait pas été le cas la saison précédente. Une autre source importante de revenus était la vente de joueurs. Lors de la saison 2022/2023, la club a réalisée une plus-value à hauteur de 13,7 millions d'euros grâce au transfert de Brais Méndez à la Real Sociedad, la seule vente du Celta qui a généré une plus-value.


Le 13 décembre, le club galicien, qui a nommé Marian Mouriño comme nouvelle présidente suite au départ de Carlos Mouriño, a approuvé un budget record de 101 millions d'euros pour l'exercice 2023/2024.


En octobre dernier, Grupo GES, la société qui gère le RC Celta et qui appartient à la famille Mouriño, a demandé 200 millions d'euros à un groupe d'investisseurs américains pour le rachat de la totalité des actions du club. Un prix jugé hors de marché et refusé par les prétendants.


Le RC Celta est né en 1923 de la fusion du Vigo Sporting et du Fortuna de Vigo, deux équipes qui fonctionnaient comme des clubs indépendants depuis le début du XXe siècle. Sa trajectoire sportrive a été une alternance entre la première et la deuxième division espagnole.



Crédit image de couverture : RC Celta

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Post Top Ad

Your Ad Spot

Les autres sites du groupe