Au cœur du Foot Business de LaLiga.

Breaking

Post Top Ad

14 déc. 2023

Le Real Betis retrouve les bénéfices grâce à un chiffre d'affaires de 149 millions

Le Real Betis réalise un bénéfice de 170 mille euros en 2022/2023 et augmente de 24% son chiffre d'affaires.

Le club verdiblanco a inversé les chiffres rouges de la saison 2021/2022, qui s'élevaient à 38,3 millions d'euros. L'amélioration de 23,7% du chiffre d'affaires a permis de renouer avec les bénéfices.


Le Real Betis sort de la zone rouge. Le club verdiblanco a clôturé la saison 2022/2023 avec un bénéfice de 170 674 euros, laissant derrière lui deux années consécutives de déficit, dont 38,3 millions d'euros perdus en 2021/2022.


Selon les comptes annuels publiés par le club, la croissance du chiffre d'affaires de 23,7% a permis de réaliser ce résultat. En effet, l'entité verdiblanca a enregistré des revenus à hauteur de 148,8 millions d'euros, contre 120,2 millions la saison précédente.


L'équipe présidée par Angel Haro a facturé 71,4 millions d'euros dans la vente des droits audiovisuels, soit 7,3% de plus que l'année précédente. Les recettes du secteur commerciale ainsi que celles dérivées des compétitions ferment la marche du trio de tête de ses principales sources de revenus.


Au niveau marketing, le Real Betis a doublé ses revenus de sponsoring qui sont passés de 15,9 millions d'euros en 2021/2022 à 31,2 millions d'euros la saison dernière. Au cours de la campagne, le club a signé plusieurs contrats, dont Social Energy, qui sera le sponsor principal de l'équipe féminine jusqu'en 2026. Ont intégré également le portefeuille bético, CBI et Corpay Cross-Border, en tant que sponsor des maillots d'entraînement de l'équipe première jusqu'en 2025.


En atteignant les huitièmes de finale de la Ligue Europa, le Betis a pu encaisser 21,2 millions d'euros de l'UEFA, soit 20,5% de plus que la saison précédente. Les recettes des compétitions nationales (LaLiga et la Copa) n'ont pas évolué par rapport à l'exercice précédent se situant aux alentours de 6 millions d'euros.


Au niveau des dépenses, la part la plus importante est logiquement la masse salariale avec 94,6 millions d'euros, même s'il y a une diminution de 5% par rapport à l'année précédente. Au cours du mercato estival, le club a laissé partir des joueurs dont le salaire était élevé, tels que Alex Moreno, vendu à Aston Villa, et Marc Bartra, qui a rejoint les rangs de Trabzonspor en Turquie. De ce fait, rien qu'au niveau de son effectif sportif, le Real Betis a réduit le poids salarial de 10 millions d'euros entre 2022 et 2023. En plus de cette baisse, le club a maintenu ses autres dépenses dans la stabilité.


Toutefois, malgré un compte de résultat positif, la situation nette négative de 73,1 millions d'euros au 30 juin 2023 est la grosse tache noire des finances. Le club affirme que cette situation est due « aux pertes subies au ours des saisons précédentes en raison, entre autres, des effets de la pandémie du Covid-19 sur l'industrie du football, qui ont entrainé une réduction significative du nombre et du montant des transferts de joueurs ».


La situation nette actuelle comprend le prêt participatif accordé par LaLiga dans le cadre de LaLiga Impulso en partenariat avec le fonds CVC et dont le montant en attente de remboursement s'élève à 46,4 millions d'euros. En occultant ce paramètre, la situation réelle des capitaux propres du Real Betis est un montant négatif de 26,7 millions d'euros. Ceci étant inférieur à 50% du capital social représente un motif de dissolution de l'entité.


Cependant, le club souligne qu'il est « en phase de restructuration financière avec une procédure collective en cours, qui doit être également pris en compte pour déterminer la concordance du motif de dissolution ». Il rappelle également qu'il a procédé en juillet dernier à une augmentation de capital de 42,9 millions d'euros pour atténuer les effets de la pandémie. L'augmentation de capital a été réalisée par l'émission de 117 500 actions ordinaires, d'une valeur nominale de 60,10 euros et d'une prime d'émission de 305,34 euros chacune.


Le Real Betis Balompié est l'un des clubs historiques de LaLiga et l'un qui détient la plus grande assise sociale avec plus de 50 mille abonnés par saison. Après plusieurs années de crises institutionnelles, la nouvelle carte des actionnaires a été achevée en 2018, ce qui a donné de la stabilité au club, qui en plus du football, possède des sections de basket-ball et de futsal.



Crédit image de couverture : Real Betis Balompié

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Post Top Ad

Your Ad Spot

Les autres sites du groupe